PARTAGER CETTE PAGE

Le 23 mars 2017, à Top Hill View Hôtel, près du Parc National de Nyungwe du Rwanda, une délégation de GVTC et quelques membres du Comité parlementaire Ougandais en charge du Commerce & Tourisme, ont tenue une réunion afin d’échanger sur l’historique de GVTC, son mandat, ses réalisations ainsi que les défis, y compris le processus de ratification du traité de GVTC. La réunion avait également pour objectif de requérir l’appui du Comité parlementaire ougandais à la ratification dudit traité, signé le 30 octobre 2015.
La délégation de GVTC était composée de trois personnes dont Dr Georges Muamba Tshibasu, Secrétaire Exécutif ; Madame Grace Kyomuhendo Byaruhanga, Secrétaire Exécutive Adjointe en charge des Finances & Administration ; et Mr. Juvenal Mukeshima, Assistant du Secrétaire Exécutif.
Au cours de la réunion, le Secrétaire Exécutif a échangé avec les membres de la délégation ougandaise sur le background de GVTC, depuis sa création informelle à la base par l’initiative des garde-parcs. Dr Georges Muamba Tshibasu a relevé que la naissance de GVTC était une initiative qui avait été récupérée par les Institutions nationales en charge de la conservation dans les trois pays, à savoir l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature(ICCN) en République Démocratique du Congo(RDC), Rwanda Development Board (RDB) au Rwanda et Uganda Wildlife Authority(UWA), en Ouganda.
De plus, cette initiative avait été formalisée par l’engagement des trois Etats membres qui ont signé le Traité de GVTC le 30 octobre 2015. Etant donné que ce traité doit être en plus ratifié par les parlementaires de trois pays membres, le Secrétaire Exécutif de GVTC a demandé à ses hôtes ougandais d’appuyer le processus de ratification de cet traité combien important qui renforcera le mandat et les objectifs de GVTC pour le bien-être de la conservation des ressources naturelles et le développement des populations vivant le long des aires protégées et dans le Paysage du Grand Virunga.
Au terme de ces échanges fructueux, le chef du Comité de la délégation parlementaire ougandaise en charge du Commerce & Tourisme, Hon. Alex Ruhunda, a reconnu le bon travail que GVTC est en train d’accomplir, et avec ses collègues parlementaires, il s’est engagé à soutenir GVTC et faire le suivi du processus de ratification dudit Traité du côté ougandais.
Cela est d’autant pertinent qu’il n’est pas acceptable que les efforts de conservation soient abandonnés uniquement entre les mains des donateurs, alors que les Etats concernés devraient apporter une contribution significative pour protéger et conserver les ressources naturelles de leurs parcs.
GVTC Communication Service