Media Center

Home | Media Center

DOCUMENTS

  • Trilateral Memorandum of understanding...

    File size: 2.1 Mo

  • Transboundary Core Secretariat - Ten year...

    File size: 665 ko

  • Protocole d’entente trilatéral entre l’UWA,...

    File size: 2.1 Mo

L’Ambassadeur du Canada visite les Quartiers Généraux de GVTC à Kigali

Une délégation du Haut Commissariat du Canada a visité GVTC l’après-midi du mercredi 27 avril 2016. Mr. David Angell, chef de la Délégation, Haut Commissaire au Kenya, Rwanda et en Ouganda, Ambassadeur au Burundi et Somalie, et Ambassadeur et représentant permanent au Bureau des Nations Unies à Nairobi (Kenya) était accompagné de Madame Mona Yacoub, Chargée d’affaires de l’Ambassade du Canada au Rwanda et Burundi.

Accueillant ses hôtes de marque, le Secrétaire Exécutif de GVTC, Dr Georges Muamba Tshibasu, leur a signifié combien cette institution intergouvernementale était honorée par la visite de la représentation du gouvernement canadien. Sur ce, il a donné la parole à Mr Fidele Ruzigandekwe, Secrétaire Exécutif de GVTC en charge des Programmes, afin de présenter l’institution aux hôtes.

Dans son exposé, Mr Fidele Ruzigandekwe s’est appesanti sur la vision de GVTC qui consiste à conserver durablement le réseau transfrontalier des aires protégées du Grand Virunga, avec pour objectif majeur, la conservation durable et à long terme de la biodiversité du Paysage du Grand Virunga. La structure et les rôles de GVTC en matière de conservation ont été esquissés, les défis à la conservation, notamment le braconnage, la pression démographique et les conflits humain-animal qui en découlent, la déforestation, l’exploitation du pétrole, etc. Les leçons apprises au cours d’à peu prés 25 ans d’expérience de collaboration transfrontalière entre les autorités des aires protégées de trois pays (RDC, Rwanda & Uganda) ont été évoquées et partagées, d’autant plus que GVTC est une institution intergouvernementale qui est née et qui continue à fonctionner dans un contexte post-conflit, pour le bien-être de la conservation de la biodiversité et la promotion du développement socioéconomique des populations de trois pays.

Au terme de cet exposé, le Secrétaire Exécutif de GVTC a précisé, à l’intention des hôtes, qu’au fur et à mesure que le temps passe, on se rend vite compte que la tâche de la conservation est énorme et exige suffisamment des moyens pour d’une part assurer cette conservation, et d’autre part, faire face aux pressions et besoins des populations environnantes des aires protégées dans le paysage du Grand Virunga.
Prenant la parole à son tour, Mr David Angell a remercié les orateurs pour cette information portée à sa connaissance dans leurs exposés, tout en reconnaissant qu’il comprend de mieux en mieux le travail de la conservation à la suite des visites ponctuelles qu’il effectue dans la sous-région. En février dernier, il a même visité le Parc National de Virunga, en compagnie du Directeur exécutif du PNUD, dans le souci de mieux comprendre ce que signifie et ce que vaut réellement un site du Patrimoine mondial qui actuellement est malheureusement menacé par bien des facteurs. Aussi l’Ambassadeur David Angell a-t-il apprécié, à sa juste valeur, le travail que GVTC réalise entre et pour les trois pays. De nationalité canadienne, l’Ambassadeur a dit qu’il comprend assez bien les enjeux de la collaboration transfrontalière étant donné que son pays partage plus de 3000 km de frontière avec les Etats-Unis d’Amérique et qu’il existe des mécanismes de collaboration qui datent de plus de 150 ans, visant surtout une gestion efficace des parcs transfrontaliers partagés entre les Etats.

En ce qui concerne un éventuel appui institutionnel à GVTC, Mr l’Ambassadeur a conclu que s’il arrive à comprendre davantage les défis et besoins de GVTC, bien que son Institution ne dispose pas de moyens suffisants quant à ce, il pourra mener des plaidoyers auprès d’autres partenaires pour un éventuel appui. Toutefois, Monsieur l’Ambassadeur a fait allusion à certains besoins bien identités en matière d’assistance technique, renforcement des capacités qui pourraient faire l’objet d’une attention particulière. C’est sur ces mots qu’il a écrit quelques mots d’encouragement dans le livre d’or de GVTC, afin de stimuler davantage cette institution intergouvernementale dans ses initiatives de promotion de la conservation et du développement.

GVTC Communication Service.

À propos de GVTC

La Collaboration transfrontalière du Grand Virunga est un cadre de gestion stratégique, transfrontalière et collaborative du paysage du Grand Virunga

              

Inscription à la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des nouvelles et des mises à jour.

Informations de contact

Nyarutarama Road, Nyarutarma
PO Box 6626, Kigali, Rwanda
Téléphone: +(250) 252-580-429
Mobile +(250) 788-573-965
Email info@greatervirunga.org
Site web: www.greatervirunga.org

© Copyright GVTC, Tous droits réservés 2017.